@assilah.arts

Home » Presse الصحافة » 38ème Moussem culturel de la ville: Une sculpture dédiée à Asilah

38ème Moussem culturel de la ville: Une sculpture dédiée à Asilah

Mercredi 20 Juillet 2016

Réalisée par Ikram Kabbaj, cette œuvre de trois mètres de hauteur et en inox surplombe la fontaine déjà existante sur cette place.

Asilah a réussi, au fil du temps, à se distinguer par son patrimoine sculptural. A cet effet, une belle sculpture vient d’être installée à la Place Mohammed V et dont l’inauguration s’est déroulée, dimanche, dans le cadre des travaux du 38ème Moussem culturel de la ville. Réalisée par Ikram Kabbaj, cette œuvre de trois mètres de hauteur et en inox surplombe la fontaine déjà existante sur cette place. «Je suis très ravie de réaliser cette sculpture dédiée à Asilah, qui accueille beaucoup d’artistes et dispose d’un patrimoine sculptural très important par rapport aux autres villes», souligne   Ikram Kabbaj.

Cette œuvre vient de concrétiser son projet d’artiste militante pour l’intégration de la sculpture dans les espaces publics. «Cette sculpture est baptisée «Sawanih» qui veut dire les oiseaux qui passent de gauche et à droite et ramènent les bonnes nouvelles», a précisé Ikram Kabbaj. Considérée comme la seule femme sculptrice au Maroc, cette lauréate de l’Institut des Beaux arts de Paris (1984-1987) a investi en 1989 la rue piétonne de Maârif de Casablanca avec ses sculptures monumentales. Ikram Kabbaj fait preuve depuis d’une grande maîtrise des techniques de la sculpture sur argile, métal, bois, fibres de verre mais la pierre et le marbre restent ses matériaux de prédilection. L’artiste explique sa préférence pour ces matériaux par leur résistance à l’usure du temps et aux intempéries. «Ses sculptures s’apparentent à des installations tactiles et abstraites. Ikram Kabbaj ne reconnaît pas de parenté avec des artistes de référence, mais elle est consciente de la contemporanéité de son approche étant donné la jeunesse de l’histoire de l’art au Maroc», selon les organisateurs.

En vue de faire partager ses convictions (aux décideurs) en matière d’art, d’urbanisme, d’environnement et de développement des villes et des provinces du Royaume, Ikram Kabbaj organise et participe à des symposiums internationaux de sculpture. Elle a été à l’origine de la tenue des premier, deuxième, troisième et quatrième symposiums, ayant lieu respectivement à El Jadida (2000), Tanger (2001), Fès (2002) et Essaouira (2003). L’objectif de cette artiste qui vit à Casablanca et travaille à Berrechid est de doter le Maroc de musées en plein air et d’initier les citoyens à la sculpture à travers des œuvres d’artistes de renommée internationale.

38ème Moussem culturel de la ville: Une sculpture dédiée à Asilah